Candidat.e.s

Solidaires

Transformons les victoires des Municipales en espoir pour les Régionales ! Saisissons-nous de cette échéance pour construire une offre politique franchement écologique avec comme ambition une Région écologique, résiliente et solidaire, capable d’amortir les chocs climatiques, et de mettre en place les nouveaux équilibres sanitaires, économiques et sociaux pour bien vivre. Voici une présentation des huit têtes de listes départementales qui accompagneront cette belle dynamique en Bourgogne-Franche-Comté !

Rien ne se fera sans vous ! Rejoignons-nous !
SIGNONS L’APPEL !

21

CÔTE-D'OR

52 ans // Conseillère en insertion professionnelle

Ma candidature à la présidence de la région de Bourgogne-Franche-Comté est l’aboutissement d’un long cheminement personnel, professionnel et politique.

 

4d’une fratrie de 7 enfants, j’ai grandi au sein d’une famille ouvrière à Reims dans un quartier populaire. J’ai pu grâce à l’école de la république passer mon bac, venir à Dijon pour y passer un DUT en information et communication, une licence d’histoire de l’art puis plus tard un diplôme d’animatrice socio éducative. Je suis restée à Dijon et j’y ai fondé une famille. Je suis depuis plus de 35 ans profondément attachée à cette région de Bourgogne-Franche-Comté.

 

C’est en Côte-d’Or, que j’ai commencé mon parcours associatif puis politique dans l’écologie. Je suis entrée en 1995 chez les Verts et depuis j’ai contribué à la vie de ce parti, tout d’abord en interne, puis à partir de 2004 en m’investissant dans la vie publique ; conseillère régionale de Bourgogne de 2004 à 2010 ; je suis élue depuis 2008 à la ville de Dijon, adjointe au maire déléguée à l’écologie urbaine de 2014 à 2020. J’ai par ailleurs toujours conservé une activité professionnelle à temps plein ou très partiel selon les moments de ma vie. J’ai tout d’abord travaillé comme surveillante pour financer mes études, puis comme animatrice dans des quartiers populaires. Je suis depuis 2001 conseillère en insertion professionnelle. Je connais bien les problèmes liés à l’emploi, à la formation, à la précarité. Depuis quelques années j’accompagne des entreprises dans leur recrutement.

 

Ce que je souhaite pour notre région, c’est que cette campagne soit porteuse de sens et d’espoir. Agir pour des formations, des emplois de qualité, pour la relocalisation de l’économie, pour un aménagement équitable du territoire, des transports, des équipements publics de qualité, partout, à ‘échelle de notre grande région. Agir pour plus de justice sociale, pour un environnement préservé avec une agriculture respectueuse de nos territoires et de nos écosystèmes, pour enrayer le dérèglement climatique, l’extinction des espèces, pour vivre ensemble, se cultiver.

 

Je m’engage si vous me choisissez, à garantir un travail collaboratif avec les autres partis qui se reconnaissent dans notre projet écologiste mais également l’ouverture aux citoyens qui veulent s’investir dans notre projet régional écologiste et y porter des idées. Le travail est enthousiasmant, même si la tâche est ardue et le temps compte.

 

Si vous le souhaitez, nous porterons ensemble le projet de transition écologique, pour de nouvelles manières de vivre, d’habiter, de se nourrir, de se déplacer, dans le respect de l’environnement et dans la solidarité.

40 ans // Chargée de mission dans une association de promotion des économies d'énergie

Je vis à Écot (près de Montbéliard) et travaille dans une association de promotion des économies d’énergies, notamment via la rénovation énergétique de logements.

 

Naître, grandir et vivre au Pays de l’automobile et y tracer son chemin d’écologiste, ce n’est pas évident mais c’est passionnant.

 

Le challenge est de réussir, tout à la fois, à agir pour l’environnement et la préservation de la vie sauvage qui nous entoure, même en plein cœur d’un bassin industriel ; mais également d’emmener tout ce bassin industriel, et toutes celles et ceux qui y vivent, vers une autre industrie.

 

C’est un projet important, conséquent, sérieux ; et pourtant, il était jugé fou ne serait-ce qu’il y a 5 ans !

 

À 40 ans, c’est mon projet.

 

Avant d’arriver à cet engagement de candidate aux responsabilités politiques, et avant de rejoindre EÉLV en 2012, je suis engagée de longue date dans trois domaines qui me tiennent à cœur : la solidarité avec les personnes privées d’emploi, la condition animale et l’accompagnement pour la transition industrielle.

56 ans // Maître de conférences à l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation à l’université de Bourgogne

Je suis née à Nevers il y a 56 ans, je suis mariée à Jean-Michel, écologiste et journaliste et mère de deux (grandes) filles toutes deux étudiantes. Je suis engagée depuis vingt ans à EÉLV, syndicaliste, militante pour la défense des sans papiers et le climat.

 

Tête de liste de “Nevers Écologique et Solidaire” aux Municipales de 2020 à Nevers, liste arrivée deuxième (avec 22,5 %) face à un maire LREM allié à la droite ; conseillère municipale et déléguée communautaire (pour un deuxième mandat dans l’opposition). Présidente de l’AOC (Association Ouverte et Citoyenne) qui promeut à Nevers une citoyenneté active et la responsabilité écologique.

 

Depuis 10 ans, nous organisons des cafés citoyens, lançons des débats publics, faisons se rencontrer les gens pour des échanges ouverts sur des sujets tels que “Les villes moyennes”, “Le revenu universel”, “La condition animale”, “La Loire”…

44 ans // Directeur de projets dans une startup dans le domaine de l’énergie

Sens – Sénonais – Yonne (89)
Marié et père de 3 enfants, 1 écolière, 1 lycéenne et 1 étudiant.
Conseiller municipal et communautaire minoritaire à Sens depuis 2020.

 

Directeur de clientèle et de projets dans une startup parisienne proposant une solution en ligne dans le domaine de l’énergie.
EÉLV

 

Adhérent France Terre de Lien BFC
Représentant de parents d’élèves (collège, révolu)
Fondateur Collectif Citoyen Sens – Écologie et Solidarité

 

Citoyen et parent inquiet depuis de nombreuses années du peu d’action réelle pour répondre à l’urgence environnementale, mais aussi au besoin flagrant de plus de solidarité et de démocratie réelle dans notre pays à tous les échelons, j’ai décidé en 2019 de sauter le pas et de lancer une liste citoyenne, écologiste et solidaire, à Sens, dans l’Yonne. J’ai donc adhéré à EÉLV, afin de bénéficier du soutien du parti.

 

Aujourd’hui élu minoritaire au conseil municipal grâce au succès de notre liste, je suis de plus en plus investi au côté des militant.e.s EÉLV de notre région, en qui j’ai trouvé des personnes investies et de valeur.

 

Je pense plus que jamais qu’il y a urgence à agir, et je suis persuadé que les succès électoraux sont indispensables si nous voulons que nos territoires et notre pays prenne enfin réellement à bras le corps les défis environnementaux et sociaux auxquels nous sommes confrontés.

 

C’est pour cela que je m’engage aujourd’hui avec enthousiasme et détermination au côté de Stéphanie Modde et de tous mes colistiers du pôle écologiste, pour que la Bourgogne-Franche-Comté devienne demain Écologiste et Solidaire !

59 ans // Enseignant en informatique. Vice-président du CESER Bourgogne Franche-Comté

Animé par les valeurs et les combats écologistes, je suis aujourd’hui candidat pour mener la liste des écologistes aux prochaines élections régionales dans le département du Jura.

 

Pourquoi cette candidature ?

 

Dans la continuité de mon engagement associatif, déterminé à agir au plus près du territoire, avec les citoyens, au service du bien commun et de l’intérêt général, je souhaite joindre mon énergie à celle de l’équipe EÉLV qui transformera demain notre région pour la faire vraiment entrer dans le 21e siècle, en faire une région écologique, solidaire et résiliente.

 

Longtemps persuadé qu’il suffirait d’informer pour que nos concitoyens se mobilisent face aux défis écologiques, puis convaincu que la politique de petits pas finirait par faire évoluer favorablement nos sociétés, je sais aujourd’hui que l’heure des changements radicaux est devant nous si nous voulons éviter le crash annoncé.

 

La démocratie, au cœur du projet écologiste, est cependant la seule voie possible. Faire “pour nos concitoyens” ne suffit pas, il faut faire “avec eux”.

70

HAUTE-SAÔNE

60 ans // Comédienne - metteuse en scène

J’ai toujours eu une sensibilité écologiste, mais j’ai décidé d’entrer en politique il y a 20 ans quand j’ai déménagé en Haute-Saône et que je me suis aperçue que l’écologie était invisible dans les territoires ruraux. Je n’avais vécu qu’en ville (je suis Bisontine) et dans les campagnes, les problématiques écologistes étaient absentes du paysage politique. Nous écologistes, dans les territoires ruraux faisons émerger une écologie axée sur les réalités du terrain.

Fonctions électives : conseillère municipale et communautaire de Lure, Haute-Saône

Anciennement vice-présidente de la Communauté de communes du pays de Lure aux Déchets et à l’Environnement.

 

Fonction associative : présidente de l’association Ascomade, association de collectivités qui est spécialiste de laide technique et communicationnelle pour les déchets, l’eau l’assainissement et l’environnement.
Membre du bureau de la Maison de la Nature des Vosges Saônoises.

Membre du bureau du Cercle Laïque du Lutte contre les phénomènes sectaires

anciennement membre du bureau de Haute-Saône Environnement.

 

Chez EÉLV : membre du conseil fédéral, co-responsable de la commission nationale handicap, membre de la commission féminisme. Entrée chez les Verts il y a 20 ans.

 

Profession : comédienne, metteuse en scène puis administration dans le domaine culturel. Fonction publique territoriale. Puis mise en invalidité.

71

SAÔNE-ET-LOIRE

43 ans // Chargée de mission d'une collectivité territoriale

Secrétaire régionale d’EÉLV

Originaire de Dijon, j’habite désormais en Saône-et-Loire à Givry sur la Côte Chalonnaise depuis 15 ans. Je suis licenciée en histoire-géographie/sciences politiques, diplôme obtenu à l’Université de Bourgogne.

 

Mon parcours professionnel est varié. Si aujourd’hui, je suis chargée de mission dans une collectivité locale, j’ai dirigé une entreprise de métallurgie durant une dizaine d’années. J’ai ainsi une connaissance solide à la fois des institutions, du tissu économique local et des enjeux auxquels sont confrontés les entreprises.

 

Mon parcours militant à élargit mon champ d’actions. J’ai commencé à militer à 17 ans au sein d’un organisme d’éducation populaire : les Cemea. Sensible à l’émancipation des femmes et des hommes et à la préservation du vivant, je me suis rapidement engagée dans le mouvement altermondialiste. Et à 26 ans, j’ai pris ma carte chez les Verts que je n’ai plus quitté depuis.

 

Parce que l’écologie politique et l’écologie citoyenne sont indissociable pour accélérer la transition de nos modes de vie, je suis active depuis de nombreuses années au sein des mouvements sociaux : création de Veille Au Grain Bourgogne (alternatives aux pesticides), lutte contre le Center-parcs du Rousset, actions de solidarité et de défense des droits humains, marche climat…

 

Enfin, j’ai la conviction que le chemin vers un monde serein et bienveillant passe aussi par soi-même. C’est pourquoi, je suis passionnée de bien-être et de mieux-vivre : nutrition-santé, écologie du corps et de l’esprit (naturopathie, médecine chinoise et ayurvéda), sports autour d’activités douces, soins énergétiques (Reiki, acupuncture…).

90

TERRITOIRE DE BELFORT

58 ans // Conseiller en entreprise

Conseiller municipal à Grosmagny depuis 2020 et conseiller à la communauté de communes des Vosges du Sud, Territoire de Belfort.

 

Je suis arrivé avec ma famille en Bourgogne-Franche-Comté en 1995 pour créer, démarrer et piloter la nouvelle usine Reydel Visteon à Rougegoutte avec 500 emplois créés. Je suis diplômé de l’école d’ingénieur EAHP de Strasbourg et de l’école de commerce ICN de Nancy.

 

En 2006, je prends la direction de l’entreprise FABI à Morteau qui a connu des périodes difficiles et je découvre les problématiques frontalières liées à l’emploi et les transports.

 

En 2011, le Swatch Group me contacte pour conduire la création du parc industriel de Boncourt situé sur la frontière franco-suisse à Delle. Une nouvelle aventure, avec la création de 500 emplois et 14 nationalités différentes.

Je découvre les relations avec la région sur les sujets de formation des adultes en mécanique. Actuellement je fais du conseil aux entreprises et je suis également actionnaire et chef de projet pour une société qui produit de l’énergie verte (ERCISOL). Je suis adhérent chez EÉLV depuis 3 ans et tête de file aux élections régionales pour le Territoire de Belfort.

a

What You Need to Know About VoteStart

The perfect way to get a head start in your upcoming political campaign.

 
2976 Washington St
San Francisco, CA 94115
 

Follow us:

Chip in now, every dollar helps in the crtical final moments of this campaign.

Fiona Anderwood